PASSION F1 & SCHUMY

16 janvier, 2007

1959 , 1960 , JACK BRABHAM veut sa place dans l’histoire !

Classé sous formule 1 — ajcfast @ 17:58

1959 , le pilote Australien JACK BRABHAM , âgé de 33 ans , et après des débuts timides en 1955 sur Cooper , décroche son premier titre en remportant le Grand-Prix de Monté Carlo et celui du circuit d’Aintree en Grande-Bretagne , sur une Cooper T51 Climax S4 . Il devance au classement des pilotes les Anglais TONY BROOKS sur Ferrari Dino 246 V6 et STIRLING MOSS lui aussi sur Climax.

Il deviendra pour la deuxième fois consécutive champion du monde des pilotes en 1960 , également sur Cooper T53 Climax S4. Il devancera le Néo-Zélandais BRUCE McLAREN sur Cooper T45 Climax S4 , et l’Anglais STIRLING MOSS sur Lotus 18-Climax S4.

Le n°12 sur sa F1 était celui qu’il portait lors de la course de Grande-Bretagne à Aintrée.

En 1959 , 41 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 30 ans. Le doyen était l’Anglais JACK FAIRMAN, âgé de 46 ans au volant d’une Cooper T43 Climax S4 . Le plus jeune était le Brésilien , FRITZ D’OREY , 21 ans , sur Maserati 250F S6 . 

1959.jpg australie.gif angleterre1.gif

1960

En 1960 , 56 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 32 ans. Le doyen était l’Anglais JACK FAIRMAN, âgé de 47 ans au volant d’une Cooper T51 Climax S4 . Le plus jeune était le Néo-Zélandais , BRUCE McLAREN , 22 ans , sur Cooper T45 Climax S4 . 

Le n°1 sur sa F1 était celui qu’il portait lors de la course de Grande-Bretagne à Silverstone. Cette année là il remporta 5 victoires sur 9 disputées. il devança le jeune Néo-Zélandais BRUCE McLAREN sur Cooper T45 et l’Anglais STIRLING MOSS sur Cooper T51.

1960.jpg australie.gif angleterre1.gif

15 janvier, 2007

1958 , MIKE HAWTHORN scelle le règne de FANGIO …

Classé sous formule 1 — ajcfast @ 22:58

1958 , une page de l’histoire de la formule 1 se tourne avec un nouveau champion du monde des pilotes l’Anglais MIKE HAWTHORN , alors âgé de 29 ans. Le premier , après 8 ans de compétition , sous la barre des 30 ans. C’est au volant d’une Ferrari Dino 246 V6 que celui-ci remporte le titre.

Ce qui est incroyable c’est qu’il ne remporte que le Grand-Prix de France à Reims sur 10 courus , alors que les Anglais , STIRLING MOSS et TONY BROOKS remportent respectivement 4 et 3 épreuves … (il faut élucider !!!)

La voiture portait le n°2 , lors de sa course sur le circuit du Nürburgring.

En 1958 , 46 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 32 ans. Le doyen était l’Argentin JUAN MANUEL FANGIO, âgé de 46 ans au volant d’une Maserati 250F S6. Le plus jeune était Néo-Zélandais , BRUCE McLAREN , 21 ans , sur Cooper T45 Climax S4 . 

 

1958ferrarihawthorn.png angleterre.gif italie.gif

9 janvier, 2007

1957 , qui arrêtera JUAN MANUEL FANGIO ?

Classé sous formule 1 — ajcfast @ 15:15

1957 , et de cinq pour l’Argentin JUAN MANUEL FANGIO âgé alors de 46 ans , sur sa Maserati 250F S6. il devance au classement général l’Anglais STIRLING MOSS sur Maserati 250F S6 et l’Italien LUIGI MUSSO sur Lancia-Ferrari D50 V8.

Il remporta 4 courses sur 7 , dont la dernière victoire de sa carrière sur le circuit du Nürburgring en Allemagne. Il participa au championnat l’année suivante et ne s’aligna que sur deux courses , Buenos Aires en Argentine et Reims en France. L’ère FANGIO allait prendre fin en France. L’histoire fera de lui le pilote le plus titré avant que l’Allemand Michael Schumacher ne vienne lui ravire ce titre en 2002. Il aura tout de même conservé sa suprêmatie pendant 45 ans.

La voiture porte le n°1 , pilotée lors du Grand-Prix d’Allemagne.

En 1957 , 44 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 32 ans. Le doyen était l’Argentin JUAN MANUEL FANGIO, âgé de 46 ans au volant d’une Maserati 250F S6. Le plus jeune était Hollandais , CAREL GODIN DE BEAUFORT , 23 ans , sur Porsche 550 RS F4. 

1957maseratifangio.png argentinedrapeau2.gifitaliedrapeau4.gif

8 janvier, 2007

1956 , « FANGIO » ENCORE LUI …

Classé sous formule 1 — ajcfast @ 0:05

1956 , et de quatre pour l’Argentin JUAN MANUEL FANGIO âgé alors de 45 ans , sur sa Lancia-Ferrari D50 V8.

Il remporte 5 courses sur 7 , Silverstone en Grande-Bretagne et le Nürburgring en Allemagne , avec 30 points au compteur , et celà lui suffira à conserver son titre , devant les anglais STIRLING MOSS sur Maserati 250F S6 et PETER COLLINS sur Ferrari 555 Supersqualo S4.

La voiture porte le n°1 , celle avec laquelle il courut sur le grand prix d’Allemagne.

En 1956 , 36 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 45 ans. Le doyen était Français et s’appelait LOUIS ROSIER , âgé alors de 50 ans au volant d’une Maserati 250F S6. Le plus jeune était l’Italien , CESARE PERDISA, 23 ans , lui aussi sur une Maserati 250F S6. 

1956ferrarifangio.png

 

 

 

 

 

 

argentinedrapeau.gifitaliedrapeau.gif 

7 janvier, 2007

1954 / 1955 , le retour de l’Argentin …

Classé sous formule 1 — ajcfast @ 9:41

1954 , l’Argentin JUAN MANUEL FANGIO alors agé de 43 ans , signe son deuxième sacre mondial sur une Mercedes-Benz W196 S8 et remporte ainsi le championnat de Formule 1 , avec 6 courses victorieuses sur 8. Il fit ses deux premières courses cette année là , Argentine (Buenos Aires) et Belgique (Spa) , sur une Maserati 250F S6 avant de rejoindre Mercedes.

Il relègue ainsi les GIUSEPPE FARINA et ALBERTO ASCARI , précédent vainqueurs de l’épreuve , aux places respectives de 7ème sur une Ferrari 625 S4 et 19ème sur une Maserati 250F S6 , excusez du peu ….

Le n°18 était celui inscrit sur sa Mercedes-Benz lors du grand-prix du Nürburgring en Allemagne.

En 1954 , 51 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 35 ans. Le doyen était Français et s’appelait LOUIS ROSIER , âgé alors de 48 ans au volant d’une Ferrari 625 S4. Le plus jeune était l’anglais , PETER COLLINS , 22 ans , sur sa Vanwall Spécial S4. 

1954mercedesfangio.jpg argentinedrapeau1.gifallemagne.gif

En 1955 , il récidive avec la même voiture et rempote 4 courses sur 6. Son troisième sacre mondial des pilotes.

Et ce n’est que l’aperçu de ce que l’on appelera plus tard l’ère FANGIO .

En 1955 , 46 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 34 ans. Le doyen était Monégasque et s’appelait LOUIS CHIRON , âgé alors de 55 ans au volant d’une Lancia D50 V8. Le plus jeune était l’Italien , CESARE PERDISA , 22 ans , sur une Maserati 250F S6.

6 janvier, 2007

1953 , on prend les mêmes et on recommence !

Classé sous formule 1 — ajcfast @ 0:59

1953 , ALBERTO ASCARI devient pour la seconde fois consécutive champion du monde de formule 1 , en remportant 4 courses sur 8 sur sa Ferrari 500 S4 , pour le plus grand bonheur de l’Italie et de Ferrari.

Il devança l’Argentin JUAN MANUEL FANGIO qui courait sur Maserati A6GCM S6 , de 7 points au classement général.

GIUSEPPE FARINA , MIKE HAWTHORN , LUIGI VILLORESI , confortèrent la suprématie de la Scuderia en se classant respectivement , 3ème , 4ème , 5ème . Un carton presque plein que seul l’incontournable FANGIO pouvait bouleverser !

La voiture porte le n°5 sur la photo , pilotée par le champion lors du grand prix de Silverstone en Grande-Bretagne.

En 1953 , 70 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 35 ans. Le doyen était Monégasque et s’appelait LOUIS CHIRON , âgé alors de 54 ans au volant d’une Osca 20 S6. Le plus jeune était l’anglais , PETER COLLINS , 21 ans , sur sa HWM 53-Alta S4. 

1953ferrariascari.png   italiedrapeau3.gif 

Décidemment , l’Italie semble désormais se positionner comme la nation du triomphalisme dans la discipline !!!

5 janvier, 2007

1952 Ferrari sur tous les fronts …

Classé sous formule 1 — ajcfast @ 11:58

1952ferrariascari1.png    italiedrapeau2.gif

1952 , le troisième épisode de formule 1 débute en Suisse sur le circuit de Bremgarten , course à laquelle ne participera pas l’italien futur champion du monde , ALBERTO ASCARI , absent pour préparation des 500 miles d’indianapolis ;

C’est avec une Ferrari 500 S4 que l’italien, agé de 34 ans , et après 7 courses dont 6 disputées et remportées , devient champion du monde. Une année 100% Italienne , pilote et voiture !!!

On notera toutefois l’absence de l’argentin JUAN MANUEL FANGIO , de cette édition 1952.

En 1952 , 71 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 37 ans. Le doyen était encore le Français  PHILIPPE ETANCELIN âgé de 55 ans au volant d’une Maserati A6GCM S6, partageant ce privilège avec son coéquipier l’Urugayen HEITEL CANTONI , 55 ans lui aussi … (l’écurie des papy). Le plus jeune était l’Anglais , PETER COLLINS , 20 ans , sur sa HWM 52-Alta S4.

En 1951 , 48 pilotes couraient en formule 1 et leur moyenne d’âge était de 38 ans. Le doyen était toujours le Français  PHILIPPE ETANCELIN âgé alors de 54 ans au volant de sa Lago-Talbot T26C S6 , et le plus jeune était l’Anglais , STIRLING MOSS , 21 ans , sur sa HWM 51-Alta S4.

4 janvier, 2007

1950 , la première formule 1 championne du monde

Classé sous formule 1 — ajcfast @ 17:04

1950alfaromofarina.jpg     italiedrapeau1.gif

 1950 , la première course de formule 1 se déroule sur le circuit de Silverstone en Grande Bretagne; et c’est avec une Alpha Roméo 158 S8 SC que l’italien GIUSEPPE FARINA , alors agé de 43 ans , devient le premier pilote à remporter le titre suprême de champion du monde.

Certes , il n’y eu que 4 courses sur 6 de comptabilisées lors de ce championnat , mais ce n’était que le premier d’une longue série … et surtout les promesses d’un Argentin qui fera parler de lui lors des saisons suivantes … JUAN MANUEL FANGIO ,  qui deviendra en 1951 , champion du monde sur une Alpha Roméo 159 S8 SC , soeur jumelle de la 158 , après avoir été vice champion la saison précédente.

Mais peut-être que l’histoire aurait pu s’écrire autrement si les 6 courses avaient été prises en compte , car les deux pilotes de l’écurie Alpha Roméo , FARINA et FANGIO , se partageaient les victoires de cette première édition avec 3 podiums chacun. Un règne sans partage pour l’écurie Alpha face à ses rivaux : Lago-Talbot , Ferrari , Maserati , Simca-Gordini , Alta , Era , Cooper.

L’Alpha Roméo qui s’affiche ci-dessous est celle que pilotée l’italien LUIGI FAGIOLI avec le n°4 au grand prix de France de Reims , car à l’époque , d’une course à l’autre , les véhicules ne portaient pas forcément le même numéro.

En 1950 , 44 pilotes couraient en formule 1 (pas tous en même temps heureusement) et leur moyenne d’âge était de 39 ans. Le doyen était Français … voyez-vous ça … PHILIPPE ETANCELIN âgé alors de 53 ans au volant de sa Lago-Talbot T26C S6 , et le jeunot était l’Argentin , JOSE FROILAN GONZALEZ , 27 ans , sur sa Maserati 4CLT/48 S4. 

3 janvier, 2007

Retour de vacances …

Classé sous perso — ajcfast @ 18:47

Après avoir passé les fêtes de fin d’année en Bourgogne , je suis rentré chez moi en formule 1 … mais il a fallu que je me réduise au 1/18ème … ma dit mon beau-père « Jacky » … pour pouvoir la conduire … hélas !  Triste

Alors il s’en est chargé , m’a introduit dans un réducteur de sa confection (car il est trés bricoleur !) m’a équipé du casque qui va bien … attaché la ceinture anti éjection … et roule ma poule !!! tu peux te prendre pour Michael ! c’était un moment magique mais … hélas , je me suis réveillé … enfin ouf ! quel cauchemard ! j’étais réduit ! … mais quand j’ai réalisé quand réalité je pilotais une réelle Formule 1 au 1/1 et que j’étais tout entier moi aussi au 1/1 , pas réduit d’un centimètre , c’était le bohneur , je montais à 110 Cool , 190 Clin doeil , 250 Mecontent , puis 310 km/h emoticone    …….ouh làlà pas l’habitude emoticone !           caca mou assuré ! emoticone emoticone …..

… et là je me suis vraiment réveillé !!!

tant pis ! Triste

 Ferrari  F 248

19 novembre, 2006

Bonjour les Formula-one-istes !

Classé sous formule 1 — ajcfast @ 18:30

Bienvenue sur mon Blog où je m’efforçerai de vous faire partager ma passion pour la Formule 1, à travers une collection de miniature que j’ai réussi à obtenir durant de longs mois de traques , en sillonnant les boutiques , les sites , les enchères …

Tout au long de ce parcours , vous découvrirez les formules 1, championnes du monde et autres dans des reproductions au 1/43 et 1/18 ème , de 1950 à nos jours , et la dernière en date , la Ferrari F248 du Maître /

MICHAEL SCHUMACHER

septuple champion du monde … et qui sans mésaventures aurait bien pu remporter une huitième courone …

Il est vrai , et il faut le souligner , que chaque époque est difficile à comparer étant donné l’évolution des techniques et des voitures … plus puissantes , plus rapides , plus efficaces , plus maniables  …

alors chapeau bas aux légendaires / FANGIOPROSTSENNA  …  pour ne citer qu’eux …

L Musculation |
Le Mans Miniatures |
Les "Small" mais "Costauds" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | nos écuries
| LA PASSION DU VERT
| Club AMI plongeurs